Comment créer une société d’investissement ?

1
Partager :

Avez-vous un projet immobilier que vous souhaitez réaliser avec plusieurs partenaires ? Selon votre situation, il peut être intéressant de créer une société d’investissement immobilier. Qu’est-ce qu’une entreprise d’investissement immobilier ? Quels sont les différents types d’entreprises qui vous permettent de gérer des actifs immobiliers ? Quelles sont les formalités nécessaires pour créer ce type de société ? LegalVision vous fournit toutes les informations que vous devez connaître pour démarrer votre entreprise.

A lire également : Comment habiter dans un Mobil-home ?

contenu :

I/Dans quelles situations créez-vous une société d’investissement immobilier ? II/ Différents types de sociétés d’investissement immobilierIII/ Comment créer une société d’investissement immobilier

A découvrir également : Comment fonctionne une société d'investissement ?

I/Dans quelles situations créez-vous une société d’investissement immobilier ?

Il peut être intéressant de créer un investissement dans l’immobilier dans un grand nombre de situations. Entre autres choses, la création d’un une entreprise d’investissement immobilier peut être envisagée aux fins suivantes :

  • Pour procéder à l’achat de biens immobiliers. De manière générale, il est généralement plus efficace de former une entreprise qui achète elle-même des biens immobiliers que de les acheter directement en termes indivis. En fait, l’entreprise représentera deux avantages ici. Premièrement, le transfert de titres d’une société est plus avantageux pour les impôts que le transfert d’une propriété détenue en division. De plus, la gestion d’une entreprise est généralement plus simple que celle d’une propriété indivise. En fait, au sein d’une entreprise, le gérant sera en mesure de prendre la plupart des décisions nécessaires à la gestion du bien sans avoir à obtenir systématiquement l’accord des partenaires. D’autre part, pour effectuer un acte d’entretien du bien en division, il sera nécessaire d’obtenir l’accord de chacun des Indiviseurs. Pour en savoir plus informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article consacré à l’achat de terres dans la société.
  • Pour réaliser des opérations de développement immobilier . La construction de bâtiments et le développement immobilier sont des opérations particulièrement complexes, il est donc souvent conseillé de réaliser ces transactions par l’intermédiaire d’une entreprise.
  • Assurer une rente immobilière stable  : Si vous souhaitez louer régulièrement un bien immobilier, il peut être intéressant de passer par une entreprise. Dans ce cas, la société recouvrera les loyers et les redistribuera sous forme de dividendes à ses partenaires proportionnellement aux actions détenues par les partenaires.

II/ Différents types de sociétés d’investissement immobilier

Il existe de nombreux types d’entreprises qui vous permettent de réaliser un investissement immobilier. Dans tous les cas, ces sociétés sont propriétaires de biens immobiliers et verseront des redevances. à leurs associés proportionnellement au pourcentage des actions de la société qu’ils possèdent.

A) Société immobilière civile

Comme son nom l’indique, Sociedad Inmobiliaria Civil est un type particulier d’entreprise créée pour permettre la gestion collective des actifs immobiliers d’une manière relativement simple. Par conséquent, ce type d’entreprise devient la plupart des propriétaires qui souhaitent créer une entreprise pour investir dans l’immobilier.

SCI est un type de société qui facilite grandement les dons d’actions. En cas de don, les actions de SCI bénéficient d’une subvention de 15 ans. Son montant dépend de la relation d’affiliation. Par exemple, les enfants bénéficient d’une subvention de 100 000€ et de jeunes enfants, une subvention de 5 310€…

Le SII est soumis à l’impôt sur le revenu (IR). Par conséquent, les revenus de l’entreprise seront soumis à l’impôt directement au niveau de partenaires de l’entreprise.

En principe, l’ICS doit toujours mener une activité civile. Toutefois, il existe une exception. En fait, le SCI peut participer à une activité de location meublée. Étant donné que cette activité est de nature commerciale, la SCI sera assujettie à l’impôt sur les sociétés :

Cependant, il y a deux cas où un SII participant à une activité de location meublé ne sera pas assujetti à l’impôt sur les sociétés (SI). Par conséquent, la société exerçant ce type d’activité est taxée sur le NI si :

  • Le montant des revenus en franchise de droits provenant de l’entreprise de la SCI ne dépasse pas 10 % du revenu total hors taxes,
  • Le caractère habituel de la location meublée n’est pas caractérisé.

SCI est une société à responsabilité illimitée. Ainsi, en présence de dettes dépassant le total des actifs de la société, les créanciers peuvent demander la saisie. des biens personnels des membres.

Attention : SCI ne peut pas avoir d’activité de construction de bâtiments pour la revente.

B) Ventes de la construction de la société civile

La société civile pour la vente de la construction (SCCV) est, comme son nom l’indique, une société civile qui mène une activité de construction de bâtiments à des fins de revente. Son mode de fonctionnement est très similaire à celui d’un SCI classique et seules certaines règles spécifiques du droit du bâtiment doivent être séparées du régime SCI.

Contrairement à la SCI qui a un objet civil, le SCCV a un objet commercial. Par conséquent, le SCCV sera en mesure de réaliser des ventes de bâtiments et de percevoir une valeur de gain à la fin de la transaction.

Puisque le SCCV est engagé dans une activité commerciale, il devrait en principe être soumis à l’impôt sur les sociétés. Toutefois, la CCSA peut opter pour l’impôt sur le revenu.

Si vous voulez en obtenir plus pour plus d’informations sur ce formulaire social, n’hésitez pas à consulter notre article sur le SCCV.

Famille de police C) LLC

Family LLC peut également être une option intéressante si vous envisagez de créer une société immobilière. Comme son nom l’indique, Family LLC est une variante de la société à responsabilité limitée.

À l’instar de la LLC classique, Family LLC est assujettie, en principe, à l’impôt sur les sociétés. Cependant, il présente une option particulièrement intéressante pour NI. Pour bénéficier de cette option, la SARL devra soumettre une demande au service fiscal avant l’ouverture du premier exercice.

La LLC de la famille ne peut être formée qu’entre des personnes ayant un lien familial direct. Il est donc possible d’établir une LLC familiale entre parents et enfants, entre frères et sœurs, grands-parents et petits-enfants (si les jeunes enfants touchés sont frères et sœurs) et entre conjoints. D’autre part, les autres liens de parenté, tels que les cousins, ne sont pas suffisant pour permettre la création d’une LLC familiale.

Attention : Si une personne extérieure à la famille devient un couple, la LLC ne bénéficiera plus de l’option Family LLC.

Cette forme sociale vous intéresse et aimeriez-vous en savoir plus sur votre régime juridique ? Notre article sur Family LLC vous attend.

D) Le SASU

Enfin, si vous souhaitez créer une société d’investissement immobilier sans créer de partenariat avec d’autres personnes, vous pouvez envisager de créer un SASU. Contrairement à tous les autres types de sociétés décrits ci-dessus, elle sera ensuite assujettie à l’impôt sur les sociétés. SASU est une société à responsabilité limitée. Par conséquent, il ne sera responsable que du montant de la contribution que vous avez versée.

En pratique, il est souvent assez rare de créer une entreprise individuelle ayant une activité immobilière en raison de l’ampleur des investissements qui doivent être réalisés.

Si vous doutez toujours entre différentes formes de société, consultez notre guide sous différentes formes juridiques qui vous permettront de prendre une décision éclairée.

III/Comment créer une société d’investissement immobilier ?

A) Rédaction des nouveaux statuts

Dans un premier temps, pour créer une société d’investissement immobilier, les partenaires de la future société devront en rédiger les articles. Dans le cadre de ces nouveaux statuts, la société devra fournir la répartition du capital entre les partenaires, l’objet de l’entreprise et le nom de la société, ainsi que la nomination du premier dirigeant de la société. Les statuts doivent ensuite être validés lors d’une assemblée générale (AG) au cours de laquelle la constitution de la société est prononcée. Il sera également nécessaire de rédiger une minute de cet AG.

B) Publication d’un avis juridique

Une fois les statuts rédigés et signés, il sera nécessaire de publier un avis juridique de incorporation dans un journal d’annonces légales. Cette annonce doit inclure les informations suivantes :

  • La forme sociale de la société ;
  • la dénomination sociale de l’entreprise ;
  • l’adresse de votre siège social ;
  • La date de l’assemblée générale qui a constitué l’entreprise ;
  • Le montant de votre capital social ;
  • Dans le cas du SCCV : l’identité du manager.

Le prix de cet avis légal fluctuera en fonction du journal choisi et de la durée de l’annonce. Par conséquent, il est souvent conseillé d’être particulièrement synthétique lors de la rédaction de votre annonce.

C) Présentation du dossier d’enregistrement à la Cour de commerce

Enfin, pour créer une société qui investit dans l’immobilier, il faudra compléter les procédures d’enregistrement avec l’enregistrement. Ces procédures seront effectuées en soumettant un dossier d’enregistrement. Ce fichier doit inclure :

  • Un formulaire m0 ;
  • Un certificat de publication dans un journal d’annonces légales ;
  • Preuve de jouissance du siège social ;
  • Une copie du vice-président d’AG qui a publié la constitution de la société ;
  • Une copie des pièces d’identité du gestionnaire ;
  • Des déclarations visant à assurer la probité du gestionnaire en cas de SCCV ;
  • Une copie des articles constitutifs de l’entreprise.

Cet article l’a convaincu de créer une société d’investissement immobilier, de laisser LegalVision s’occuper de toutes ses procédures.

Sources

Objets : :

  • 1655 ter du Code général des impôts sur la fiscalité IBS ;
  • L.223-13 du Code des affaires de Family LLC ;
  • L.211-1 du Code de la construction et du logement sur le SCCV.

Créez votre entreprise d’investissement immobilier dès maintenant !

Partager :