Est-ce que les allocations familiales compte pour prêt immobilier ?

3
Partager :

Un emprunteur peut-il ajouter à son revenu les allocations familiales qu’il reçoit pour obtenir un crédit ? Plus généralement, quels sont les revenus pris en compte pour un crédit à la consommation ou un crédit hypothécaire ?

Allocations familiales

Les prestations familiales représentent une aide financière importante pour chaque famille. Par exemple, en Belgique, les parents reçoivent une aide mensuelle de 90,28€ pour le premier enfant, une aide de 167,05€ pour le deuxième enfant et une pension alimentaire de 249,41€ par enfant du troisième enfant. Simulez votre crédit en ligne Ces montants peuvent-ils être pris en compte pour évaluer tous vos revenus à crédit ?

A lire aussi : Quand et comment monter un dossier de surendettement ?

La réponse est résolument négative. Vous ne pouvez pas compter sur les allocations familiales pour obtenir un crédit indépendamment de la forme du crédit, des montants empruntés et de la durée du crédit.

Lire également : Comment obtenir un prêt quand on est fiché banque de france ?

Pourquoi ? C’est le législateur belge qui a voulu pour protéger les prestations familiales et mettre de côté l’objectif pour lequel elles ont été créées. De même, les prestations familiales ne sont pas saisissables, ce qui ne permettrait pas à une agence financière de les saisir en cas de non-conformité.

Outre le revenu du travail, y a-t-il d’autres revenus qui peuvent être pris en compte pour le crédit ?

Bien entendu, le Parlement lui permet d’inclure dans ses revenus pour obtenir un crédit :

  • Revenus locatifs, c’est-à-dire les revenus que vous recevez de la location d’un bien immobilier, d’une partie d’un bien et, plus généralement, de tout bien que vous possédez. Toutefois, l’attention du législateur limite cette inclusion à 80 % du montant du revenu de loyer ;
  • les revenus mobiliers générés par des placements financiers (compte de titres) ou des intérêts sur votre compte d’épargne ;
  • les pensions réglementaires à l’exception des pensions versées à titre d’aide aux handicapés ;
  • chiffre d’affaires reçu en remplacement du handicap
  • les revenus déclarés provenant d’une activité professionnelle complémentaire ;
  • Les subventions reçues de leur avantage mutuel.

Quels autres revenus ou avantages ne sont pas pris en compte ?

À l’exception des prestations familiales, les éléments suivants ne sont pas pris en compte :

  • les allocations de chômage parce que, comme les prestations familiales, ces prestations ne sont pas admissibles et ne peuvent donc pas être considérées comme une garantie utile pour une institution financière ;
  • Revenus perçus en contravention des obligations fiscales en vigueur en Belgique (revenus non déclarés). En fait, tout produit d’une infraction fiscale constitue une infraction pénale en vertu du droit fiscal belge, susceptible d’être poursuivi devant le tribunal correctionnel. Par conséquent, l’organisme bancaire qui accepte de prendre en compte le produit d’un tel crime deviendrait complice et coupable. d’une opération de blanchiment d’argent et de dissimulation.

Simulez votre crédit en ligne

Partager :