Quand Doit-on retirer l’argent des parts sociales ?

8
Partager :

Pour le moment, il n’est pas facile de placer votre argent sans risques ! Le livret A est faible, les livres bancaires ne valent plus rien, les marchés monétaires ont chuté, le fonds d’assurance-vie en euros est en baisse, bref, la tendance n’est pas encourageante. Cependant, il existe un produit qui constate que l’augmentation de votre salaire est la participation sociale.

Mais depuis de quoi parle-t-on exactement ?

Il s’agit de titres non cotés qui vous permettent de devenir propriétaire d’une petite partie du capital d’un fonds commun de placement local. Par exemple : caisses d’épargne, Crédit Agricole, People’s Banks, Crédit Mutuel… Non cotées en bourse, les actions ont la particularité d’avoir une valeur stable au fil du temps, ce qui est parfait pour un investisseur en quête de sécurité. Le seul risque est la faillite de l’institution, très peu probable parce que ces banques de détail sont pleines de dépôts, elles sont mieux armées pour le faire face aux crises.

A voir aussi : Quelle est la meilleure banque en ligne ?

Comment puis-je le faire ? Est-ce que je suis payé ?

Vous recevrez une rémunération votée chaque année assemblée générale basée sur les résultats de la banque. Ce dernier est toutefois, avec une limite légale. Et c’est le piège. Jusqu’aux petites banques n’ont pas été autorisés à donner plus que TMO, le rendement moyen des bonus entreprises privées. Il s’agit d’un type de marché qui a connu une baisse constante ces dernières années. Résultats des actions les travailleurs sociaux ont perdu beaucoup d’attrait.

Gratuit >>> Téléchargez le guide « Où mettre votre argent en 2019 »

Lire également : Quel plateforme crowdfunding choisir ?

Mais en 2017, le gouvernement a décidé de relever ce plafond pour donner plus de souplesse aux banques. Désormais, ils sont beaucoup moins limités. Plus précisément, pour les rémunérations versées en 2018, le plafond était de 2,95 %. Bien sûr, chaque fonds local ou régional choisit le montant que vous souhaitez distribuer.

un rémunération convaincante

Nous avons consulté les rapports annuels d’un nombre de caisses et il existe de grandes disparités entre les réseaux et les emplacements géographiques. En fait, une boîte que vous devez récolter l’équité sera plus susceptible d’être généreuse.

En général, la rémunération des actions était augmente entre 1,35 % et 2,95 %. Nous sommes encore bien au-dessus d’un Brochure !

Parmi les éléments identifiés, non exhaustifs, figurent : les banques ont servi entre 1,40 et 1,65 % dans les caisses d’épargne, 1,40 % dans Crédit Mutuel, 1,61 % à Bred, entre 1,35 % et 1,50 % dans les banques Populaire.

Enfin, la très bonne surprise, c’est les tarifs distribué par certaines coopératives de crédit du Crédit Agricole depuis qu’il a atteint 1,80% Brie Picardie et Ile en France, 2 % en Normandie et même 2,93 % en Provence Côte d’Azur et 2,95 % pour le Crédit Agricole Anjou Maine.

un Une fiscalité

Les actions sont traitées comme des actions, c’est-à-dire que les dividendes collectés sont imposés avec un impôt fixe (30 % y compris les cotisations sociales) ou, par option, selon le calendrier fiscal progressif. Dans ce cas, vous bénéficierez d’une réduction de 40 %.

Une autre option de rester dans un PEA pour ne payer que des cotisations sociales tant qu’elles sont maintenues pendant au moins cinq ans.

Où est le loup, direz-vous ? Si les actions permettent un investissement sans risque, leur liquidité varie : certaines institutions vous permettent de récupérer votre pari en quelques semaines et d’autres offrent une porte de sortie par an. Certaines unités peuvent même prévoir une période allant jusqu’à cinq ans.

Partager :