Le calcul des chevaux fiscaux : découvrez combien 9 chevaux fiscaux correspondent en chevaux réels

839
Partager :

Sur la carte grise des véhicules, il est facile de constater que deux différentes catégories de puissances y sont inscrites. Ces deux types de puissance permettent à l’automobile de fonctionner comme cela se doit. Vous désirez connaître comment se fait le calcul des chevaux fiscaux. Plus de soucis à vous faire. Ce billet vous propose de découvrir combien 9 chevaux fiscaux correspondent en chevaux réels.

Cheval vapeur ou réel et cheval fiscal : que retenir ?

Le cheval vapeur ou encore cheval réel n’est rien d’autre que l’unité qui permet de mesurer la performance du moteur d’un véhicule. Cette puissance, en réalité, varie en fonction du type de voiture et du type de moteur. Encore appelée puissance mécanique, c’est cette dernière qui permet à une voiture de rouler normalement. Sa valeur est exprimée en kilowatt. Le cheval fiscal encore appelé CV représente la valeur administrative d’un véhicule. Elle est généralement utilisée pour définir les différentes taxes susceptibles d’être appliquées à une voiture pendant son immatriculation.

Lire également : Fiscalité héritage immobilier : calcul des droits de succession en France

Toutefois, vous devez savoir que le coût de la carte grise d’une voiture dépend de ses chevaux fiscaux. Plus les chevaux fiscaux sont élevés, plus la carte grise est chère.

Comment faire le calcul de 9 chevaux fiscaux en chevaux réels ?

Vous devez savoir que pour déterminer la puissance fiscale d’un véhicule, vous devez utiliser une formule pure et simple. La formule à utiliser dans ce cas est PF = (CO2 : 45) + (P : 40) 1,6.

A voir aussi : Organisation comptable d'entreprise : principes et mise en place efficace

Retenez que PF désigne la puissance fiscale, CO2 correspond à l’émission du dioxyde de carbone et P correspond à la puissance du moteur. Par ailleurs, il convient de notifier que l’émission du dioxyde de carbone est retenue en gramme par km.

À partir de cette formule, vous pouvez facilement déterminer à combien de chevaux vapeur correspond 9 ch fiscaux. Par ailleurs, vous devez rester attentif sur la puissance de votre véhicule lorsque vous désirez l’acheter. La raison est très simple : plus votre voiture est puissante, plus elle roule rapidement. Et cela multiplie les risques d’accidents et de dégâts.

Puissance du moteur et puissance fiscale : quelle différence ?

Deux types de puissances en chevaux sont mis en branle et méritent d’être explicités. Il s’agit de la puissance du moteur ou puissance en chevaux-vapeur et de la puissance fiscale. En réalité, le nombre de chevaux n’est rien d’autre que la puissance physique du moteur. C’est cette puissance qui se trouve, en général, sous le capot d’un véhicule. Lorsque votre voiture marque par exemple 15 ch, cela signifie que sa puissance physique telle que son endurance, sa résistance et autres sont normaux. Aussi, cela signifie que ce moteur peut avoir la puissance de 15 chevaux réunis. C’est ce type de puissance qui se trouve généralement sur les manuels présentant les caractéristiques des véhicules.

Contrairement à la puissance du moteur, celle fiscale renvoie à autre chose. Il s’agit principalement de la puissance d’un moteur déterminée en chevaux-vapeur, mais qui favorise le calcul du montant de la taxe d’immatriculation d’un véhicule. Aussi, il est important de savoir que la puissance du moteur est souvent déterminée par le concessionnaire du véhicule tandis que celle fiscale est déterminée par l’État. C’est pour cette raison que sans la puissance du moteur, on ne peut obtenir celle fiscale.

 

Partager :