Quels documents fournir pour un prêt personnel ?

1070
Partager :
Quels achats possibles avec un prêt personnel  ?

Avez-vous besoin de réaliser un projet dans les plus brefs délais ? Vous n’arrivez pas à réunir la somme nécessaire et aimeriez bénéficier d’une aide ? Pourquoi ne pas souscrire un prêt personnel ? C’est un bon moyen pour aider ceux qui souhaitent concrétiser un projet ou ayant une urgence à régler. Souhaitez-vous savoir comment procéder ? Cet article pourrait vous être utile.  

Les conditions à remplir pour souscrire à un prêt personnel

Pour souscrire à un prêt personnel, vous devez déjà apporter un pourcentage de fonds propres qui équivaut au cinquième du montant à emprunter. Ce pourcentage constitue une garantie pour la banque en cas de crise financière. Il faut aussi apporter vos papiers d’identité, votre certificat de résidence et votre contrat de travail au sein d’une entreprise. Vous devez prouver que vous êtes un bon épargnant. Si vous exercez dans une profession libérale, un bilan de trois mois vous sera demandé. Une fois que ce sera fait, vous pourrez essayer de comparer les offres des banques en vous servant du TAEG ou Taux Effectif Annuel Global. Faites un tour sur ce site pour tout savoir sur le prêt personnel.

A voir aussi : Optimisez votre génération de leads financiers avec succès

Des conseils pratiques pour obtenir un prêt personnel

Il est recommandé de privilégier des durées de remboursement courtes pour ne pas être soumis à des taux d’intérêts trop élevés. Le calcul des intérêts dépend du montant à rembourser. Choisir des durées de remboursement courtes vous aidera en fonction de votre situation financière. Pensez également à recourir à un simulateur de remboursement bancaire pour savoir quelle est votre capacité d’endettement et quel est le montant des échéances. De toute façon, préparez-vous à payer des sommes élevées chaque mois. Il est également possible d’effectuer des placements mensuels et de renégocier le prêt dès la première moitié du remboursement. En cas de besoin, rapprochez-vous d’un courtier avant de faire la demande de prêt personnel.

Les différents types de prêts personnels disponibles

Il existe plusieurs types de prêts personnels disponibles, en fonction des besoins. Le plus commun est le prêt personnel non affecté, qui permet d’emprunter une somme d’argent sans avoir à justifier son utilisation. Ce type de prêt est souvent utilisé pour financer un projet personnel ou pour faire face à une situation imprévue.

A découvrir également : Conversion salaire brut en net : calculez facilement 2000€ brut en net

Le prêt personnel affecté, quant à lui, est destiné à un usage spécifique et doit être justifié par l’emprunteur lors de la demande. Par exemple, il peut s’agir d’un achat immobilier ou automobile. Dans ce cas-là, le montant du crédit sera directement versé au fournisseur ou au vendeur.

Il y a aussi les prêts renouvelables (ou revolving), qui permettent de disposer d’une somme d’argent disponible en permanence et qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements effectués. Ces crédits sont généralement assortis d’une carte bancaire associée.

Il existe les micro-crédits personnels destinés aux personnes ayant des difficultés financières temporaires ou permanentes. Ce type de crédit est plafonné à 5 000 euros maximum et nécessite très peu de documents administratifs pour pouvoir y accéder.

Certains établissements proposent aussi des offres promotionnelles, comme les taux préférentiels sur une période donnée, afin de favoriser la souscription du client chez eux plutôt que chez leurs concurrents directs.

Comment calculer le montant de remboursement de votre prêt personnel

Une fois que vous avez obtenu votre prêt personnel, il faut savoir comment calculer le montant de vos remboursements. Plusieurs éléments entrent en compte pour déterminer ce montant :

• Le montant emprunté : c’est la somme d’argent que vous avez demandée à l’établissement financier.

• La durée du prêt : elle correspond à la période pendant laquelle vous allez rembourser votre crédit. Cette durée peut varier entre 12 et 84 mois selon les établissements financiers.

• Le taux d’intérêt : il s’agit du coût du crédit, exprimé en pourcentage du montant emprunté. Ce taux peut être fixe ou variable, selon les contrats proposés par les banques.

Plus le montant emprunté est élevé et/ou la durée du prêt est longue, plus le coût total du crédit sera important. Pour éviter toute mauvaise surprise lors des remboursements, n’hésitez pas à utiliser un simulateur de prêts personnels sur internet afin de connaître précisément le coût total de votre crédit ainsi que vos mensualités.

Il est aussi possible de moduler ces mensualités tout au long de la durée du contrat via une option appelée « pause ». Cette dernière permet aux clients ayant souscrit cette option chez leur établissement financier d’allonger ou raccourcir leurs mensualités si besoin. Cela permettra notamment aux personnes qui rencontrent des imprévus de ne pas se retrouver en situation d’impayés. En revanche, cette option peut engendrer des frais supplémentaires pour l’emprunteur.

Partager :