Futures crypto de Binance interdites en France : alternatives et solutions pour continuer à trader

271
Partager :

Depuis le 2 août 2022, les traders français ne peuvent plus accéder aux produits dérivés crypto, tels que les futures, sur la plateforme Binance. Cette décision de l’Autorité des marchés financiers ou AMF, le régulateur financier français, vise à protéger les investisseurs contre les risques associés à ces produits financiers complexes et volatiles. Si vous êtes un trader français et que vous souhaitez continuer à trader des futures crypto, plusieurs alternatives s’offrent à vous. Dans cet article, vous découvrirez les plateformes les plus populaires et les conseils choisir la meilleure option pour vos besoins.

L’enjeu des futures crypto de Binance

L’interdiction des produits dérivés crypto, à savoir les futures, pour les résidents français sur Binance est le résultat d’une décision prise par l’Autorité des marchés financiers ou AMF, le régulateur financier français, en juillet 2022. Cette décision s’inscrit dans le cadre des efforts de l’AMF pour protéger les investisseurs français contre les risques associés aux produits dérivés crypto, qui sont considérés comme des instruments financiers complexes et volatiles. Les principales raisons invoquées par l’AMF pour justifier cette interdiction de futures crypto sont les suivantes :

A découvrir également : Cartes bancaires pour ado : ce qu’il faut savoir

  • Risque élevé de perte : les produits dérivés crypto, comme les futures, sont des outils financiers complexes qui peuvent entraîner des pertes importantes pour les investisseurs, en particulier les particuliers inexpérimentés ;
  • Volatilité du marché : le marché des cryptomonnaies est connu pour sa forte volatilité, ce qui peut augmenter les pertes potentielles des investisseurs en produits dérivés crypto ;
  • Manque de transparence : le marché des cryptomonnaies manque de transparence et de supervision réglementaire adéquate, ce qui peut amplifier les risques de fraude et de manipulation ;
  • Difficulté de compréhension : les produits dérivés crypto sont des outils financiers complexes qui peuvent être difficiles à comprendre pour les investisseurs particuliers, les exposant facilement à des risques accrus.

Les plateformes qui acceptent les traders français

Après l’interdiction des produits dérivés crypto par Binance en France, plusieurs plateformes alternatives permettent aux traders français de continuer à trader des futures crypto. Voici une sélection d’options populaires avec leurs principaux points forts :

Bitget 

Cette plateforme est riche en fonctionnalités, elle propose un large éventail d’ordres avancés et d’outils de trading, permet le trading social et le copy trading, et offre des outils de gestion des risques robustes. Elle est enregistrée à Malte et conforme aux exigences de l’Union européenne en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme. En termes d’instruments financiers, elle offre une variété de contrats à terme crypto sur les principales cryptomonnaies, des contrats à terme perpétuels et des produits exotiques tels que les options crypto.

Lire également : Devenir responsable comptable : comment faire ?

Elle présente de nombreux avantages comme les frais de trading compétitifs, le programme VIP avec des avantages exclusifs, elle prend en charge plusieurs modes de paiement, y compris les cartes bancaires et les virements bancaires.

Bybit 

C’est une plateforme de trading simple et intuitive, interface conviviale, avec une large gamme d’indicateurs techniques et outils de trading avancés, une exécution des ordres ultra-rapide et peu coûteuse. Elle est enregistrée à Saint-Kitts-et-Nevis, et respecte les réglementations contre le blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme. Elle présente un effet de levier allant jusqu’à 100x. de plus, elle offre un bonus de bienvenue aux nouveaux traders, propose un programme de parrainage intéressant, et organise régulièrement des concours et des promotions.

Partager :