Les inconvénients de l’assurance au kilomètre

39
Partager :
woman holding magnetic card

Souscrire une assurance automobile en France permet de se préserver contre tout dommage causé ou subi par une voiture. Mieux, les assurances automobiles sont disponibles sous de nombreuses formules. Quelques-unes de ces formules sont : les responsabilités civiles, le tiers supérieur, le tout risque, le kilomètre, etc. Ceci étant, chacune de ces formules d’assurance possède leurs avantages et inconvénients. Quels sont les inconvénients de l’assurance au kilomètre ? Ce guide renseigne à propos.

Assurance auto au kilomètre sans boitier (au forfait kilométrique)

Comme évoqué plus haut, l’assurance au kilomètre est une formule d’assurance automobile. Son principe est basé sur le paiement d’une prime d’assurance, en fonction du nombre de kilomètres parcourus par le conducteur. Ceci implique que plus le conducteur parcoure de longues distances, plus sa prime sera élevée. Moins la distance sera longue, moins la prime d’assurance sera haute.

A voir aussi : Comment être assuré pour faire un stage ?

Considérant ce principe de l’assurance au kilomètre, deux types d’assurance automobile sont identifiables. Le premier est l’assurance au kilomètre sans boitier ou assurance au forfait kilométrique. Il s’agit d’une formule d’assurance au kilomètre par lequel, l’assureur réduit la police d’assurance de son client. Dans le contrat d’une formule d’assurance de ce type, le conducteur s’engage, au bout d’un an, à ne pas excéder le kilométrage convenu avec l’assureur.

Autrement dit, si le contrat d’assurance au kilomètre sans boitier mentionne une distance de 7.000, 8.000, 9.000 ou 20.000 kilomètres par an, le conducteur est tenu de le respecter. Avec ce mode de fonctionnement de l’assurance au forfait kilométrique, de majeurs inconvénients se dégagent.

A lire en complément : Les différentes garanties de l'assurance tous risques

D’abord, le conducteur devra scrupuleusement respecter la distance du contrat (pas plus). Ce dernier n’a alors pas droit à l’erreur : pas de distances imprévues à parcourir au risque de voir augmenter la police et la prime d’assurance. Ensuite, s’il arrivait que la distance soit excédée, le propriétaire paiera les frais supplémentaires ; ce qui peut rendre la formule au forfait kilométrique très cher.

Enfin, si le conducteur est resté dans la marge de distance parcourue, il devra le justifier en fin d’année auprès de son assureur. Cette justification s’avère un peu contraignante, car il s’agit d’un relevé à faire dans un garage auto agréé.

Assurance auto au kilomètre avec boitier (au kilomètre près)

L’assurance auto au kilomètre près est la deuxième catégorie d’assurance automobile au kilomètre. Encore appelé assurance auto au kilomètre avec boitier, ce format d’assurance auto est la vraie définition du « roulé – payé ». De façon concrète, l’assure auto au kilomètre avec boitier présente une offre on ne peut plus différente du forfait kilométrique.

Dans son contrat, aucune distance à respecter n’est mentionnée. Le conducteur parcourt toute la distance qui lui est nécessaire, puis l’assureur avise la tarification à appliquer. Plus la distance parcourue est grande, plus élevée sera la prime d’assurance et vice-versa. A fortiori, le principe de la formule d’assurance au kilomètre près est nommé Pay as you drive.

D’un autre côté, la prime d’assurance au kilomètre avec boitier ne dépend pas uniquement de la distance parcourue par le conducteur. Si aucune limite n’est imposée dans le contrat d’assurance, l’assureur exige toutefois d’autres éléments en surplus, avant de fixer le tarif pour la prime. Un de ces éléments est la nature du véhicule. En termes appropriés, il importe que ce dernier dispose d’un boitier.

Le boitier permettra ainsi à l’assureur d’avoir une idée sur le niveau de sophistication de la voiture à assurer. Au nombre des informations définies par le boitier et dont l’assureur a besoin, nous pouvons citer : la vitesse moyenne, la distance parcourue, la limitation de vitesse, le freinage, la durée de conduite, le niveau de consommation de carburant et les moments de conduite.

Compte tenu de ses diverses propriétés d’une assurance auto au kilomètre près, cette dernière n’est pas exempte d’inconvénients. Fort de ceci, les inconvénients reprochables à l’assurance auto au kilomètre avec boitier sont les suivantes. Pour commencer, l’assuré est astreint à fournir un justificatif de distance parcourue ; ce qui le pousse à recourir aux services d’un garagiste. Par la suite, la souscription de l’assuré est conditionnée par le partage et l’enregistrement de données personnelles.

Pour finir, certains assureurs exigent d’opérer l’installation du boitier par leurs ouvriers ; ce qui entraine parfois une lourde facturation, sous forme d’abonnement. Par ailleurs, un autre inconvénient se présente ; celui d’un second conducteur (en cas de prêt de voiture). Les distances parcourues par cet autre conducteur sont facturables au nom de l’assuré ou du propriétaire du véhicule.

Partager :