Quel est le principe de l’assurance ?

7
Partager :

Saviez-vous que l’assurance est un bureau vieux de 4 000 ans ? En fait, le principe de protection de vos actifs physiques contre les risques potentiels de perte n’est pas hier. De plus, pour chaque ménage, les primes d’assurance sont soumises à un montant important dans le budget familial. Cependant, plusieurs principes fondamentaux de l’assurance contre les dommages restent malentendus. Voici 5 notions que vous devez connaître :

1- Durée d’un contrat

La plupart des contrats d’assurance dommages durent 12 mois. Toutefois, les options de 24 mois sont déjà disponibles. Cependant, cette pratique ne s’est pas révélée très fructueuse pour les entreprises, et c’est pourquoi il est de plus en plus rare d’obtenir un contrat de plus de 12 mois. En outre, vous devez savoir que si vous résiliez votre contrat avant la fin du contrat, vous devrez payer une pénalité pour votre partage. Une table d’annulation est disponible à l’adresse documents d’assurance pour connaître le montant de cette pénalité en fonction du nombre de jours de votre contrat.

A découvrir également : Comment être assuré pour faire un stage ?

2- Renouvellement de vos contrats

Les contrats d’assurance contre les dommages sont automatiquement renouvelés chaque année. À moins d’envoyer un avis écrit et signé à votre assureur ou courtier, le contrat sera renouvelé à la date prévue. Cette pratique a été mise en place pour vous empêcher d’oublier par inadvertance de renouveler votre contrat et d’être non assuré en cas de catastrophe. En outre, il est conseillé de contacter votre assureur pour signaler tout changement de situation, afin que vous ayez la couverture dont vous avez besoin à tout moment.

3- Modification du contrat

S’il y a un changement dans la situation, par exemple un déménagement ou un remplacement de véhicule dans le cadre du contrat, votre police sera uniquement modifiée et non remplacée, sauf que le produit proposé n’est plus adapté à la nouvelle situation.

A découvrir également : Comment payer moins cher son assurance auto ?

4- L’importance de votre déclaration

Vous entendez souvent qu’il est douloureux d’avoir une réclamation. D’autre part, l’importance de leurs rapports n’est pas suffisamment soulignée lors de la collecte d’informations dès le départ. Contrairement à la pensée populaire, la compagnie d’assurance, l’agent ou le courtier est votre allié et non votre ennemi. Le contrat d’assurance est un contrat « Buena Fe » qui suppose que votre déclaration est vraie. Sinon, vous n’aurez probablement pas droit à une indemnisation complète en cas de catastrophe, et c’est ce qui frustre de nombreux assurés.

Le but des assureurs est de payer leurs clients et d’être satisfaits. Cependant, il va sans dire que la prime versée doit être compatible avec le risque ; sinon, c’est la rentabilité des entreprises qui en subit les conséquences, ce qui se traduit par une augmentation généralisée de primes pour minimiser le déficit budgétaire. Enfin, pour éviter les complications des plaintes, répondez aux questions de la plus grande transparence possible.

5- Primes accrues

Comme beaucoup l’ont déjà remarqué, les primes d’assurance dommages ont tendance à augmenter année après année. Les deux principales raisons de cette augmentation sont l’augmentation du taux de réclamation et l’augmentation du coût moyen des réclamations.

En fait, dans l’assurance automobile, nous avons observé la corrélation entre l’augmentation des distractions de conduite et la fréquence accrue des catastrophes. En outre, les conditions météorologiques ont également un impact significatif sur la qualité des conditions routières. En ce qui concerne l’augmentation du coût moyen des réclamations, cela est principalement dû à l’augmentation du coût de réparation des pièces plus raffinées qu’à l’époque, ainsi qu’à l’augmentation des coûts de main-d’œuvre. En outre, les développements technologiques et l’introduction de ces nouveaux appareils dans les véhicules ont également contribué à l’augmentation du coût des réparations.

Dans le cas de l’assurance propriétaire, le principe s’applique également. La fonte des neiges, les inondations et les changements rapides de température ont un rôle à jouer dans l’ajustement des prix. De toute évidence, étant donné que le coût du remplacement des matériaux de construction et de la main-d’œuvre est plus élevé au fil du temps, le coût moyen des demandes d’assurance des propriétaires a également augmenté.

Enfin, il faut se rappeler que le prix d’une prime d’assurance n’est pas fixé au hasard par les courtiers ou les agents, qu’ils soient bons ou mauvais. En fait, une équipe d’actuaires qualifiés est à l’origine de toutes les questions que nous vous posons pour évaluer avec précision le risque de la situation et le juste bonus qui y est associé. En conclusion, si les primes augmentent et que vous ne comprenez pas pourquoi, demandez à votre représentant et peut vous informer en fonction de votre situation.

Partager :