Comment payer moins cher son assurance auto ?

2
Partager :

Trouver une assurance qui vous accepte en tant que jeune conducteur n’est pas facile au début. Mais trouver une assurance moins chère en tant que jeune conducteur peut rapidement tomber dans le parcours d’obstacles. Voici quelques conseils et astuces qui vous aideront dans vos démarches.

Optez pour un petit véhicule de voyage

L’un des principaux critères permettant aux compagnies d’assurance de fixer le montant de la prime due est la puissance du véhicule. Plus la voiture est puissante, plus le bonus sera cher. Choisissez un véhicule à faible KW (66 KW maximum).

A découvrir également : Quel est le principe de l'assurance ?

En fait, statistiquement, un véhicule à grande cylindrée présentera un risque plus élevé de catastrophe sur les routes. Plus votre voiture est puissante, plus ce véhicule peut causer des dommages importants. Étant donné que le but de la garantie RC Auto est de compenser les dommages causés aux victimes de la route, moins les dommages seront importants, au moins la compagnie d’assurance Vous devrez payer. Et au mieux, votre compagnie d’assurance recevra

Opter pour un véhicule d’occasion

Les compagnies d’assurance sont plus susceptibles d’assurer une voiture plus ancienne (plus de 5 ans) qu’elles sécurisent un véhicule neuf. De plus, un ancien véhicule n’aura pas besoin d’un omnium assuré, ce qui alléger considérablement la cote. Vous bénéficierez des premières années qui suivent l’obtention d’un permis de conduire pour vous familiariser avec les limitations de conduite. Et accumulez des années d’expérience. Par conséquent, réduisez progressivement le montant de votre prime d’assurance.

A lire également : Comment être assuré pour faire un stage ?

Pour une assurance moins chère, acceptez certaines restrictions

Un jeune conducteur pourra baisser son assurance auto RC et donc payer son assurance moins chère en acceptant certaines conditions. Par exemple, n’envoyez pas plus d’un passager dans votre voiture, pas pour voyager les nuits de fin de semaine. Installez un système antivol dans votre voiture, installez une boîte noire sur votre voiture. Ou augmentez le montant de la franchise possible à vos frais, pour les pratiques de conduite. Pour souscrire à d’autres contrats avec la même entreprise (par exemple, maison, famille), ne pas « syntoniser » votre voiture,…

Profitez des réductions offertes par les assureurs

Si vous utilisez les transports en commun ou que vous roulez sur quelques kilomètres, rendez-vous auprès d’une entreprise qui propose ce type de réduction. Cela vous permettra d’avoir une assurance moins chère.

Abonnez-vous à l’assurance RC obligatoire

En tant que jeune pilote, l’objectif sera de vous couvrir le plus précisément possible et d’éviter des coûts inutiles. Par conséquent, il suffit de souscrire à une assurance RC Auto légalement obligatoire, qui compensera les tiers en cas de faute pour l’accident. Évitez d’acheter une assurance Omnium qui augmente considérablement la facture (optez pour un véhicule pour les personnes âgées à faible valeur marchande). D’un autre côté, non hésitez à souscrire à des garanties optionnelles mais très utiles : protection juridique et assurance conducteur.

Évitez de signaler les petites cré

Si vous êtes seul, souscrivez une assurance Omnium, et s’il s’agit de dommages mineurs et mineurs, évitez de signaler l’incident à votre compagnie d’assurance et de prendre les dommages par vous-même. Si un tiers est impliqué dans l’accident et si la victime est d’accord, essayez de liquider à l’amiable plutôt que d’impliquer une assurance. Vous éviterez que votre prime ne soit affectée par ce malheureux incident et le montant de la prime sera réduit plus rapidement.

Comparez l’assurance la moins aimée

Le prix de l’assurance varie d’une entreprise à l’autre, et c’est également le cas pour les jeunes conducteurs. Les prix d’assurance mentionnés dans notre comparaison peuvent varier de un à deux fois pour le même profil et pour les mêmes garanties. Il est donc essentiel de comparer les taux en demandant des simulations. des primes de plusieurs compagnies d’assurance différentes.

Contactez la compagnie d’assurance de vos parents

Il peut être intéressant de consulter la compagnie d’assurance de vos parents, surtout si vos parents ont de bons profils (bonus/malus 00, pas d’accident,…). Par conséquent, la confiance accordée à vos parents peut vous faciliter la fourniture d’une assurance à un prix correct (voire avantageux).

Assurez-vous qu’en tant que conducteur secondaire, vous souscrivez à l’assurance de vos parents

Moyennant un léger supplément, l’enfant peut être considéré comme conducteur secondaire dans l’assurance des parents. Ce processus n’est valable que si l’enfant est en fait secondaire et donc occasionnel conducteur de la voiture. Même si vous n’avez pas votre propre véhicule et votre assurance en votre nom propre, vous pouvez acquérir des années d’expérience et bénéficier d’une assurance moins chère à votre nom.

Attention, malheureusement, il est courant de voir les parents utiliser ce système pour trouvez une assurance moins chère pour vos enfants à prix réduit, tandis que les enfants sont les premiers utilisateurs du véhicule. Procéder de cette façon est parfaitement illégal ! Si la compagnie d’assurance le découvre, vous risquez de refuser d’intervenir pour d’éventuels accidents, de recourir à tout montant versé par la compagnie d’assurance, de résilier votre contrat et d’avoir des difficultés à assurer avec une autre compagnie.

Suivez le code de la route

Un jeune conducteur est statistiquement plus susceptible d’être impliqué dans un accident de la circulation. Par conséquent, pliez avec prudence, suivez les règles de la route, anticipez et souvenez-vous des bons conseils de votre moniteur de voiture. En évitant tout accident, votre historique de catastrophe restera vide et baissera progressivement sur l’échelle des bonus/malus. Cela signifie que le montant de votre prime diminuera progressivement d’une année à l’autre.

Partager :